Les Chroniques Perdues #1 – Un Poulet vous présente une loli

Sekai Seifuku: Bouryaku no Zvezda

3b05f84036bb5560005acd7d5fa392571389110928_full

Yop tout le monde, on va s’occuper aujourd’hui du cas Sekai Seifuku, un anime que j’ai vu il y a peu et qui m’a beaucoup plu.
Pourquoi cet anime et pas un autre ? Tout simplement parce que c’est une des rares séries à m’avoir fait (au moins) souffler du nez. De plus j’ai cette impression que l’anime est passé totalement inaperçu et qu’il mérite d’être vu.
Donc Sekai Seifuku est une série terminée en 12 épisodes disponible chez Wakanim depuis début 2014.
On a affaire à une série toute neuve donc, et ça se ressent dans l’animation et le design en général de l’anime. Mais son point fort, selon moi, c’est l’originalité du scénario :
Jimon Asuta est un collégien qui a fugué. Dans sa fuite et alors qu’un couvre-feu rend la vie nocturne impossible, il rencontre une petite fille agaçante, Kate Hoshimiya. Elle se présente comme se nommant également dame Venera, dirigeante de la société secrète Zvezda. Elle rêve de conquérir le monde et recrute Jimon sans lui donner réellement le choix. Alors que les Force d’Auto-défense combattent un monstre, plusieurs individus louchent de ladite société secrète recherchent Kate.
(Source : Animeka)

L’histoire en elle-même est complètement dingue et c’est clairement ce qui fait son charme :
D’habitude, lorsque je regarde un anime, j’ai toujours une impression de déjà-vu, comme si les studios se refilaient des vieux scripts à recycler… Et ce n’est absolument pas le cas pour cette série, j’ai beau chercher, l’intrigue est tellement WTF que je ne trouve rien de ressemblant.
Enfin, le chara design est juste superbe et les personnages sont vraiment uniques, voyez par vous-même :

rMRr9pQ

Si j’avais quelque chose à reprocher à l’anime, ce serait du côté de la musique, l’OP n’est vraiment pas fou et l’ED ne m’a pas marqué non plus…


Pour finir, un petit récapitulatif de l’avis que je me suis fait sur l’anime :

Points forts :
– Scénario innovant
– Personnages originaux
– Loli
– Fan service peu présent voire inexistant

Points faibles :
– Rien de remarquable dans les musiques
– Petit côté répétitif en fin de série


Voilà, cette critique est finie, et j’espère vous avoir donné envie de voir Sekai Seifuku.
Bisous, Poulet.

Laisser un commentaire