Les Choix de Garbo #2 – Les relations amoureuses complexes

Yop tout le monde, on se retrouve pour ma deuxième chronique. Celle-ci va parler de 2 animes que j’ai adoré et qui peuvent se ressembler sous un certain angle. Leur lien est le polygone amoureux, ce qui peut paraître stupide comme lien, mais sur ce point les 2 se ressemblent. Je parle bien sur de mon anime préféré, Toradora et le plus récent chef d’œuvre de P.A Works, Nagi no Asukara ! J’espère que cette chronique vous plaira !


Toradora!

Toradora est de loin mon anime préféré. Datant de 2008-2009 et comptant 25 épisodes avec quelques OAV, Toradora a été adapté par le studio J.C Staff, qui est un de mes studios favoris. La romance présente dans l’anime est bien ficelée, ce qui est rare de nos jours. L’œuvre vient de Yuyuko Takemiya, dont son oeuvre Golden Time a récemment été adapté en anime, ce qui rend Toradora magique est sans aucun doute son histoire et ses personnages. Au premier abord l’anime semble être une romance tout à fait banale, mais plus on avance dans l’anime, plus on remarque que ça va bien plus loin. Bon laissez-moi vous faire un résumé, ça en vaut la peine.

Synopsis à la Garbosik : Ryuuji Takasu a un regard qui fait peur à la plupart des gens, mais sa personnalité est loin d’être celle d’un délinquant. Celui-ci est amoureux de Minori Kushieda, une fille énergétique, mais n’ose jamais avouer ses sentiments pour elle. Un jour Ryuuji reçoit une lettre d’amour, mais celle-ci ne lui était pas destinée et découvre alors que Taiga Aisaka, une fille au fort caractère et qui est la meilleure amie à Minori, est amoureuse de son meilleur ami et le seul qui n’a pas peur de lui, Yuusaku Kitamura. Suite à cette découverte imprévue, Taiga et Ryuuji deviennent complice et s’engagent à aider l’autre à se rapprocher de leur flamme.

Voila, d’ailleurs j’ai une petite info pour vous, le titre Toradora est tiré des noms des deux personnages principaux : Taiga Aisaka et Ryuuji Takasu. Le nom de Taiga est l’équivalent de « tiger » en anglais et donne en japonais « tora » (虎), tandis que la première partie du nom de Ryuuji, « ryuu » (竜) signifie « dragon » donnant en japonais « doragon », le titre Toradora est donc tout simplement la combinaison des deux termes.

En soi les personnages sont assez stéréotypés. Nous avons le droit à une tsundere doublée par la fameuse Rie Kugimiya (<3), une riche qui a 2 personnalités, le beau gosse aux lunettes et la déjantée qui ne cessent jamais de crier. Mais ce n’est aucunement un problème, car le point fort de l’anime est sa romance. Oui j’incite sur ça, mais c’est ce qui rend cet anime merveilleux. Parce que autour des 4 personnages principaux, d’autres vont se joindre et le polygone se forme de plus en plus. Pour ceux qui ont vu l’anime et n’ont pas saisi au complet le polygone, voici une image qui peut vous aider (http://cliniquedrn.files.wordpress.com/2011/07/schc3a9ma1.png?w=625 http://cliniquedrn.files.wordpress.com/2011/07/schc3a9ma2.png?w=625). Un autre point fort de l’anime est aussi son humour qui est banal, mais nous fait rire et on reste marqué. De même pour les scènes sentimentales (surtout une qui est… voilà). Je ne peux que vous recommander l’anime, j’en suis tombé amoureux et je le resterai toujours. Je lui donne 10/10 et il est classé 83# sur MyAnimeList.

Sinon pas de trailer/AMV parce que c’est impossible de ne pas spoil Toradora et j,en ai déjà dit trop. Donc voici l’OP 1 (même si je préfère l’op2 :/)

————————————————————————————————————————

Nagi no Asukara

43285_nagi_no_asukara

Alalalala, celui-ci est vraiment beau. Nagi no Asukara est sorti le 3 octobre 2013 et compte 26 épisodes, donc oui cela va faire un an qu’il est sorti. Une création originale de P.A Works, Nagi no Asukara à lui aussi son polygone amoureux, mais qui se remarque beaucoup plus comparé à Toradora. L’histoire en soi est vraiment originale, car elle traite un sujet qui me fait penser aux problèmes liés avec l’égalité (vous comprendrez plus tard). Par contre je vous avertis, c’est du sentimental. D’ailleurs on peut diviser l’anime en 2 parties, la partie « calme » et la partie « émotive ». Donc n’arrêtez surtout pas l’anime au début, c’est un gros gâchis.

Synopsis de Nautiljon : Nagi no Asukara raconte l’histoire de deux collégiens : Manaka Mukaido et Hikari Sakishima. Manaka est une pleurnicheuse de première et Hikari, son ami d’enfance, passe son temps à prendre soin d’elle. Ils ont cependant une petite particularité : ce sont des humains vivant au fond de la mer. Eux et leurs amis, Chisaki et Kaname, s’apprêtent désormais à intégrer le collège à la surface de la terre.

Bon je dois vous avouer que le synopsis donne pas trop envie, mais ne vous en faites pas, on parle d’un des meilleurs animes de 2013 et pour certain LE meilleur anime 2013. Concernant l’égalité que je disais plus haut, vous avez pu remarquer qu’il y a 2 « races » d’humains, si je peux me permettre. Eh bien vous aurez le droit quelques fois dans l’anime à des scènes où les 2 rabaissent l’autre.

Les personnages ne sont pas trop stéréotypés et on s’attache facilement aux personnages, autant secondaires que primaires. Ce qui rend ce polygone amoureux différent de celui de Toradora est, selon moi, l’absence de bonheur. Je m’explique, il est impossible que tout le monde soit heureux dans ce polygone, car il y a trop de possibilité de fin. Par exemple : si A se retrouve avec B, C sera triste. Mais si A fini avec C, D se retrouvera triste de ne pas avoir C. Vous comprenez xD ? Pour ceux qui ont fini l’anime voici le polygone en question (http://25.media.tumblr.com/27161b2ce8f47e33a5a0f50c254f3db0/tumblr_n13g0nwh0b1qady71o1_500.jpg).

Info de plus pour ceux qui ont fini l’anime, on peut remarquer quelque chose de très intéressant dans le deuxième opening (http://i.imgur.com/eDtgxfq.png). Bref, sinon l’anime c’est aussi vu la note de 10/10 pour moi et il est classé 103# sur MyAnimeList. Vous devez le regarder !

De même que pour Toradora, je ne vais que mettre l’OP 1 ^^’.


Sur ce, merci à vous d’avoir lu cette chronique et j’espère qu’elle vous aura plu. Et quelques informations pour vous : Olex et Betshet devrait sortir leur chronique bientôt. Skarz attend que la saison de cet automne commence. Personnellement, ma prochaine chronique parlera des animes hilarant. Avec un classement en bonus :3

One thought on “Les Choix de Garbo #2 – Les relations amoureuses complexes

  1. Fantin

    Ah, content de voir que cela continue, au moins là je connaissais les animés en question qui font partie de ma longue liste: « à regarder impérativement ». Liste qui, de jour en jour, commence à s’allonger beaucoup trop :-) .

Laisser un commentaire