Les Choix de Garbo #7 – Instinct paternel

Yop tout le monde, aujourd’hui nous sommes le 24 décembre au moment où je vous écris ceci, la principale raison étant que je suis motivé à fond quand j’écoute l’OST de Kiseijuu, du coup j’en profite pour laisser mon inspiration parler à travers cet « eargasme ». Bref passons, cette fois-ci nous allons nous attaquer à deux animes qui ont fait réveiller le papa en moi (même si je suis loin d’être papa mais voilà), je parle bien sûr de Usagi Drop et Papa no Iukoto wa Kikinasai !

J’aimerais préciser un truc avant de commencer, je suis oncle de base, depuis 10 ans maintenant, donc ces deux animes m’ont vraiment touchés dans le sens que je ne pouvais pas calmer mes pulsions xD. J’ai 2 neveux (3 maintenant) et j’ai toujours rêvé d’avoir une nièce, du coup ces animes réalisent en quelque sorte mon rêve vu que ce ne sont que des filles (les enfants). Je ne suis dans aucun cas lolicon ou autre, juste que j’aime tout ce qui est mignon :3.

3, 2, 1, KETCHUP ! Je vous ais eu pas vrai ? Allez, c’est parti !


Usagi Drop

322796

Usagi Drop est une adaptation datant de 2011 du manga du même nom par le studio Production I.G. L’anime fait 11 épisodes et n’adapte que la partie enfance comparé au manga qui lui, continue dans la phase d’adolescence.

Résumé à la Garbo : Rin Kaga est une fillette de 6 ans trouvée dans la maison d’un proche de la famille Kawachi, Souichi Kaga, qui est mort. Celle-ci affirme être l’enfant de Souichi Kaga, grand-père de Daikichi, mais personne ne peut y croire et ils doivent donc choisir qui s’occupera d’elle. Énervé par la situation, Daikichi Kawachi, célibataire de 30 ans, va prendre la décision de s’occuper d’elle.

Bon on va être d’accord sur un point avant tout, Rin est juste ultra mignonne, rien a redire, je craque quand elle parle, héhéhéhé. Tout tourne autour d’elle et on apprends à comment se comporter avec, à un tel point qu’à la fin, vous pourriez être son père sans problème. Ce qui rends cet anime attachant est les événements, voir Rin grandir, voir ses problèmes d’enfants (malgré le fait qu’elle soit très mature) et son évolution avec Daikichi. Personnellement j’ai pris un plaisir fou à regarder l’anime, je l’ai dit, j’adore tout ce qui est mignon, je ne peux pas résister.

J'ai besoin d'expliquer pourquoi je mets cette image ?

J’ai besoin d’expliquer pourquoi je mets cette image ?

Usagi Drop c’est quelque chose qui paraît très niait, mais qui en fait est très attachant et tu ne peux t’empêcher de continuer même s’il y a un épisode vide, ce qui n’est jamais le cas. C’est mignon point. Pourquoi ? Car c’est mignon, ne cherchez pas. Tout est mignon dans cet anime, les voix, les personnages (enfants) et la musique.


Je vais ici juste effleurer le manga qui continue dans la phase adolescente. Ici, Rin à 16 ans et est tout aussi jolie avant, sauf que cette fois-ci elle découvre des sentiments jamais connus auparavant, enfin, jamais autant fort. Ça paraît débile, mais pourtant ça fonctionne : on retrouve l’univers, mais plus mature. Nous sommes dans la phase adolescente je rappelle, donc il est question de rébellion normalement. Qu’est-ce que l’amour ? Qui est sa mère ? Peut-elle réellement rester avec Daikichi toute sa vie ? Pleins de questions qui la tourmentent. Je n’ai pas fini le manga, mais pour le moment, il est tout autant accrocheur !


Papa no Iukoto wo Kikinasai!

papa_no_iu_koto_wo_kikinasai_010101

 

Papa no Iukoto wo Kikinasai!, adaptation du Light Novel du même nom, toujours en cours de publication, et qui a aussi une adaptation manga. C’est le studio Feel qui s’en charge cette fois avec 12 épisodes et quelques OAV en guise de suite. Dans l’anime on arrête à un certain moment (ce qui est pas mal dommage, car la suite est bien aussi), dans le manga il a plusieurs spin-off et je m’y perds. Mais on ne va qu’aborder la partie anime.

Synopsis à la Garbo : Yuta Segawa est un étudiant à l’université qui un jour, doit aller garder 3 jeunes filles dont une qui est sa nièce. S’en suit un tragique événement qui le mènera à prendre le choix de se charger de l’éducation des 3 filles : Sora Takanashi, Miu Takanashi et Hina Takanashi, toutes étant d’une mère différente. Comment Yuta va t’il réussir à s’occuper de ces 3 filles alors qu’il n’arrive à peine à avoir du temps pour lui et assez d’argents ?

Voilà, voilà, synopsis très sympa, on remercie notre expert en synopsis, moi. Bon ok désolé, revenons à nos moutons. Papa no Iukoto est, contrairement à Usagi Drop, beaucoup plus axé sur les scènes fanservice et le moe. Est-ce mal ? Non. Étrangement, Papa no Iukoto ne serait pas l’anime que j’aime tant sans cet aspect qui rend le tout mignon et plaisant aux yeux. Lolicon ? Non. La plus vieille a presque que mon âge (14 ans et moi 16) ! N’ayez point peur, c’est bien des plans culottes de temps en temps, personne peut dire le contraire.

Je crois que le gros point fort dans notre anime de papa n’est pas « les personnages », mais « deux personnages ». Voici la question que j’ai posé : 

et voici ce qu’on m’a répondu :

Mais la question est pourquoi sont-elles si importantes ? Désir sexuel ? Alors là je vous arrête de suite, Miu je ne dis rien, mais pas touche à Hina ! En fait, Hina est tellement mignonne et tout qu’on ne peut pas ne pas l’aimer. Sincèrement, vous savez dire non à ça ?

« Achète moi ça onii-tan ! »

et voici ce que deux d’entre eux ont dit face à cette image :

Vous avez compris maintenant ? Enfin, je l’espère, car j’ai un peur marre de screen tout. Du coup on va aborder le deuxième point fort, la meuf aux gros seins…

« Moi maso ? Mais non, c’est un piège ! »

Non ok sincèrement, il y a des scènes très touchantes dans l’anime, je pense surtout à la dernière de l’anime ainsi que quelques-unes de Hina, car il faut comprendre, elle ne comprend pas trop ce qui se passe autour d’elle. Où sont ses parents ? Vous voyez le genre ? On n’est pas dans le truc très éducatif comme Usagi Drop, mais l’anime fait clairement l’affaire en ce qui concerne le fanservice. Il est fait pour relaxer et je vous invite à le regarder si vous avez le temps pour. Aussi, opening très mignon !


Voilà c’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve pour la prochaine chronique ainsi que le retour des Zooms de la saison. J’espère qu’elle vous aura plu malgré le délire sur Papa no Iukoto xD. Sur ce…

Laisser un commentaire