Le Voxologiste #10 – Little Witch Academia (OAVs)

Salutations, c’est Fantin et aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’une série dont la sortie est prévue le 30 juin, à savoir Little Witch Academia. Mais comment est-ce possible ? Netflix, avant de mettre prochainement à disposition la série, a déjà mis sur cette plate-forme et fait doubler les 2 OAVs sortis précédemment. Comme le doublage, commandité par le même client, risque d’être sensiblement le même et que, j’en suis certain, aucun d’entre vous n’a encore regardé cette série (HEIN ? HEIN ?), c’est l’occasion de savoir si regarder cette série en VF est une bonne idée ou non.

2gAkDLm

J’ai pris le deuxième titre car je comprend pas le premier

Ces OAVs ont donc été doublés par la société Deluxe Media Paris, une société qui n’a jamais fait de doublage de japanimation.
-Dis donc Fantin, tu nous as menti, tu as dit exactement la même chose pour Pokemon Générations la dernière fois. Remboursez !!
Oui alors, 2 raisons : Premièrement, j’avais complètement oublié ce doublage et deuxièmement, ce n’est pas réellement un doublage réalisé chez Deluxe car ces derniers ont délocalisé cette VF en Belgique au studio Sonicfilm, un autre studio, qui cette fois ci, j’en suis certain, n’a pas fait d’animation japonaise auparavant.

On ne peut pas en dire autant de la directrice artistique de ce doublage, puisqu’il s’agit de Géraldine Frippiat dont nous avons déjà parlé de ses capacités de comédienne (mal castée) dans Elfen Lied où elle doublait Nana. Mais nous n’avons pas parlé de son expérience en direction artistique puisque, entre beaucoup de séries et de films américains, elle a dirigé le doublage de Pitchi Pitchi Pitch. On peut déjà noter une grande variété de voix additionnelles malgré la durée assez courte de ces OAVs, ce qui est toujours bon à prendre. On remarquera également une légère exagération dans le timbre de certaines voix secondaires qui n’est pas forcément là en VO, mais ne nous plaignons pas, si on ne se lâche pas dans une production Trigger, où nous lâcherons nous ?

Sur l’héroïne Akko, nous retrouvons Claire Tefnin qui a auparavant prêté sa voix à Fuu dans Magic Knight Rayearth, Shizune dans Naruto, Misao Makimachi dans Kenshin le Vagabond, Priscilla dans GUNxSWORD, Firiel Dee dans La Sorcière de L’Ouest ou Zuzu Boyle dans Yu-Gi-Oh Arc V (Ne cherchez jamais à voir la VF de ce truc !) . Elle prête également sa voix à Twilight Sparkle, l’héroïne de la série My Little Pony : Les Amies C’est Magique. Ici, elle rend facilement honneur au personnage en rretransmettant parfaitement l’enthousiasme et le côté maladroit d’Akko. Si il n’y à rien à reprocher à son jeu. Nous pouvons être un peu plus pointilleux sur sa voix qu’elle ne pousse pas assez pour rendre la folie du personnage. C’est peut être là où se situe la à différence entre un doublage correct et un doublage qui apporte un plus à l’œuvre originale…

2gAkDLm

Allez, un tout petit peu de folie s’il vous plait

Il est temps de passer à mon coup de cœur de ces OAVs, à savoir Mélanie Dermont sur Sucy. Elle a également doublé Carmen99 dans GUNxSWORD, Tsukino Miyazawa dans Entre Elle et Lui, Sayuri dans La Tour Au-delà des Nuages, Hanon dans Pitchi Pitchi Pitch, Amu Hinamori dans Shugo Chara! Les gardiens des rêves. Hors animation japonaise, elle est également Rainbow Dash dans My Little Pony (Oui, ça va revenir souvent). Ici le jeu n’est pas la chose la plus difficile à traiter vu que Sucy à naturellement un ton blasé tout le long des OAVs. Cependant, il s’agissait de prendre la voix idéale et Mélanie Dermont, qui a une grande palette de voix, a choisi exactement la bonne. Elle rend parfaitement le côté malsain mais cependant attachant du personnage. Véritablement chapeau !

2gAkDLm

La très bonne surprise du casting

Audrey d’Hulstère double quant à elle Lotte, la timide de la bande. Dans l’animation japonaise, elle prète sa voix à Miyako Miyazawa dans Entre Elle et Lui, Zuru dans le film Blame ! et Kaoru Kamiya dans Kenshin le Vagabond. Elle a également doublé Trixie dans My Little Pony ainsi que le poney très timide Fluttershy dans la saison 4. (Je ne le fais pas exprès, je promets) Pas grand-chose à redire sur sa performance : Sa voix est très attachante et son jeu est tout à fait satisfaisant pour celui que demande Lotte.

Passons à Diana, la jeune première hautaine et arrogante doublée par Marielle Ostrowski, (Corinna dans Mew Mew Power. Komachi Mikumari dans Samuraï 7, Rinslet Walker dans Black Cat ou Sei dans Burst Angel) C’est également dans My Little Pony la première voix de DIAmond TiarA, qui est, je vous le donne en mille, la jeune pouliche pourrie gâtée hautaine et arrogante. Non mais juste à un moment, il va peut être falloir considérer que ce n’est vraisemblablement pas totalement un hasard…

2gAkDLm

Non mais s’il y a même des références méta…

Si j’apprécie dans le jeu de Marielle Ostrowski le rendu du côté hautain de Diana, je trouve cependant qu’il manque un peu d’arrogance. Je ressens effectivement son impression de supériorité mais je la trouve pas assez dans le jugement des autres par rapport à ses textes, dommage.

Tiens, une transition parfaite pour parler des textes qui ont été adaptés par la société Timecode, Mouaif, je n’avais pas forcément envie de parler de Timecode… C’est une société qui s’est chargé de l’adaptation de nombre de doublages dont notamment une série d’animation américaine dont je vais arrêter de dire le nom, même si encore une fois, c’est grillé. S’il n’y a effectivement rien à redire sur l’adaptation de ces OAVs, le présence de Timecode sur la série, si le doublage est toujours le même, n’est pas pour me rassurer. En effet, sur quelques séries que j’ai pu voir, la société avait la malheureuse tendance à ne pas respecter la bible de doublage et je me rend compte que je n’ai jamais expliqué ce terme…

2gAkDLm

Un montage fait sur Paint absolument indétectable

La bible de doublage correspond à une sorte de document reprenant les termes importants à adapter lors de la traduction d’une série afin d’éviter des changements, notamment sur les noms propres, lorsque l’adaptateur change d’un épisode à l’autre. Si dans ces OAVs, de par leurs durées, le problème ne se pose pas, espérons ne pas avoir ce genre de soucis dans la série.

Pour conclure, la VF des OAVs de Little Witch Academia est très largement de bonne qualité hormis 1 ou 2 petits détails surtout dus à mon éternelle insatisfaction. Reste maintenant à ce que cette équipe (si c’est toujours la même) soit également aussi compétente sur une série de plus longue durée où les personnages auront certainement beaucoup plus d’évolution de caractères et de sentiments à exprimer. Mais le mieux à faire pour le savoir est encore de la regarder

Laisser un commentaire