La Boîte Musicale de Tzeku #1 – Ano Hana

298450

Bienvenue dans la magique boîte musicale de Tzeku-sama, aujourd’hui, je vais présenter la composition musicale d’un animé très sentimentale, et qui a touché la plupart d’entre nous, même toi qui lit ma chronique, et bien je parle bien sûr de Anohana.

Je vais vous résumer brièvement l’animé :

 Jin-tan, Anaru, Yukiatsu, Tsuruko, Poppo et Menma sont 3 jeunes filles et 3 jeunes garçons vivant à la campagne. Ils sont inséparables et sont de très bons amis d’enfance.

Seulement, suite à un tragique accident qui a coûté la vie de Menma, le groupe d’amis se brise. Chacun a continué sa vie de son côté et a choisi sa propre voie : Anaru passe la plupart de son temps avec ses amies, Poppo rêve de voyage, Yukiatsu et Tsuruko sont dans le même lycée et reste toujours ensemble et Jin-tan est devenu un Hikikomori.

L’esprit de Menma revient chez Jintan en été sans savoir pourquoi, et réalisera qu’elle est morte lorsqu’elle ira chez elle.
Jintan étant le seul à voir Menma, pensant que ce n’est que le fruit de son traumatisme lors de la disparition de cette dernière, dit alors qu’elle n »est qu’une hallucination.Mais malgré cela, il va tout faire pour réaliser le souhait de la jeune fille disparu, et reformer leur groupe d’amis, les « Super défenseurs de la paix ». Le groupe d’amis pensèrent que Jintan était devenu fou, mais il réaliseront que leur désir de réaliser le souhait de leur amie défunte, est bien réel et que Jintan, ne mentait pas en disant la voir et lui parler.

Après vous avoir mis dans le bain de l’histoire, on va passer sur la description de ces deux génériques.

Le premier générique de début se nomme  » Aoi Shiori » qui veut dire « Marque page Bleu » en français, interprété par Galileo Galilei, et écrite par Yuuki Ozaki qui gère également la composition de cette Opening, avec les arrangements de Galileo.

Beaucoup de personnes adorent ce morceau, je dirais qu’elle colle beaucoup au contexte et à l’histoire de l’animé lui-même, un morceau assez calme avec  un rythme progressif ( qui démarre avec un rythme doux et commence à accélérer petit à petit ) qui suit durant toute la chanson, la voix colle parfaitement avec la composition musical, une voix masculine, grave, mais qui passe tellement bien.

Je mettrai une note de 8/10 pour l’Opening !

Pour chaque morceau, votre cher Tzeku-sama vous concocte les paroles japonais du morceau sous spoiler en dessous de la vidéo ! (et bientôt les paroles seront intégrés

PAROLES JAPONAIS

Nan PEEJI mo tsuiyashite tsuzurareta bokura no kibun
Doushite ka ichigyou no kuuhaku wo umerarenai

Oshibana no shiori hasande
Kimi to korogasu tsukaisute no jitensha
Wasurekake no renga wo
Tsumiagete wa kuzushita

IKOORU e to hikizurarete iku kowai kurai ni aoi sora wo
Asobitsukareta bokura wa kitto omoidasu koto mo nai

Sou yatte ima wa boku no hou e oshitsukeru hizashi no taba
Mada futari wa sugu soko ni iru no ni
« Douka mata aemasu you ni » nante
Douka shiteru mitai

Yuuki Ozaki est enfaite le chanteur mais aussi le guitariste du groupe  » Galileo Galilei « , ce groupe est composé de 4 autres membres :

Tiens,  on retrouve deux Ozaki dans le même groupe,  que c’est bizarre, et bien enfaite, Ozaki Kazuki est le petit frère du chanteur du groupe : Yuki !

Le groupe a commencé en 2010 sous le label de SME Records ( ClariS, ELISA, Aoi Eir…) avec leur tout premier album qui se nomme « Hamanasu no Hana » avant leur premier album hors label « Ame Nochi Galileo ». Ce groupe est basé sur un genre J-POP et  J-ROCK.

Le groupe compte jusqu’à maintenant plus de 5 albums, 6 singles dont 3 sont des Openings d’animés.

Passons maintenant au deuxième générique, le générique de fin « secret base ~Kimi ga Kureta Mono~ » qui se traduit par : « Base secrète ~Les choses que tu m’as données~ »,  cette ending est interprété par les trois seiyuus féminins de l’animé : Ai Kayano (Menma) qui a également travaillé dans d’autres animés comme l’Ending de « No Game no Life » ou bien l’opening de « Sakurasou no Pet no Kanojo » avec d’autres artistes , Haruka Tomatsu (Naruko) a travaillé aussi en tant que seiyuu sur Kannagi dans le rôle de Nagi mais elle chante tout aussi bien dans pour l’opening et l’ending de Kannagi , Saori Hayami (Tsurumi) qui a été aussi la seiyuu de Ikaros de Sora no Otoshimono dont le dernier film est sorti en bluray assez récemment, je vous conseille d’aller le voir si vous avez regardé la série, mais elle prête tout aussi bien pour des jeux vidéos tel que Tales of Xillia dans le rôle de Leia Roland.  Pour revenir à notre sujet principal, ce morceau a été composé et écrit par Machida Norihiko qui a quitté ses fonctions depuis 2005, on pourrait dire que c’est assez bizarre, l’album du générique de fin étant sorti en 2011, il était déjà plus en fonction, j’espère que cela nous serait expliqué par le compositeur lui-même, un moment ou une autre.

On a regroupé les trois seiyuus féminins de la série, ce qui est une bonne chanson, en même temps, vous me direz, c’est rare de voir le contraire, c’est toujours collé parfaitement à l’animé et à son contexte, cela permet aussi de voir les seiyuus d’une autre façon, que l’on peut entendre pendant la diffusion de l’animé, le morceau part beaucoup plus dans un thème émotionnel, il essaye nous faire ressentir la tristesse, mais aussi la joie, qui nous donne des larmes, tout comme l’animé, je dirai !

Voici un extrait de cette ending magique avec les paroles qui me fait vraiment sourire ! o/

Paroles Japonais

Deai wa futo shita shunkan
Kaerimichi no kousaten de
Koe wo kakete kureta ne issho ni kaerou
Aaa hanabi ga yozora kirei ni saite chotto setsunaku
Aaa kaze ga jikan to tomo ni nagareru
Ureshikute tanoshikute
Bouken wo iroiro shita ne
Futari no himitsu no kichi no naka

Kimi to natsu no owari shourai no yume ooki na kibou wo wasurenai
Juunengo no hachigatsu mata deaeru no shinjite
Kimi ga saigo made kokoro kara arigatou sakendeta koto shitteta yo
Namida wo koraete egao de sayonara setsunai yo ne

Saikou no omoide wo

C’est avec cette ending magnifique que je noterai avec un 10/10 que je retourne dans ma boîte magique, j’espère que cela a plu au fondateur et à ceux qui ont lu ma toute première chronique, n’hésitez pas à me dire ce qui manque pour que je puisse m’améliorer  :)

3 thoughts on “La Boîte Musicale de Tzeku #1 – Ano Hana

  1. Fantin

    Très bon choix, en effet, je ne connaissais pas l’animé, et je dois bien reconnaître adorer l’ending. Très bonne idée de chronique au passage, ça semblait même évident et c’est plutôt bien traité, par contre, je suis désolé mais comme je pige pas grand chose (encore) au japonais, les paroles ne m’ont pas tellement aidé, une petite traduction serait la bienvenue pour la suivante :-) .

    • Garbosik

      Je dois t’avouer qu’il n’a pas osé mettre les paroles fr pour éviter le spoil. Je verrais prochaine à mettre un bloc spoil pour mettre les paroles fr ^^’

Laisser un commentaire