Derrière la scène #2 – Scénaristes divins

Yop tout le monde, aujourd’hui on continue la chronique Derrière la scène, mais cette fois-ci nous allons aborder le sujet des scénaristes. Bon pour ceux qui ne connaissent vraiment rien, un scénariste c’est celui qui fait l’histoire (si je résume ça rapido presto). Pour cette chronique on va parler de mes scénaristes préférés et de certains scénaristes connus (mais qui personnellement ne m’intéressent pas plus que cela). En premier lieu nous allons parler (oui je sais on ne parle pas dans un texte et alors ?) de Mari Okada, la dame aux larmes, ensuite de Gen Urobuchi, Urobutcher et finalement Naoki Urasawa, monsieur Johan.


Mari Okada

Mari Okada

Mari Okada est une jeune femme (restons poli) de 39 ans (bientôt 40) qui a connu un énorme succès dans la japanimation, surtout récemment. Je la surnomme la dame aux larmes pour la seule et unique raison qu’elle m’a fait pleurer un nombre de fois incalculable (même si je pleure à tout, mais bon). Mari Okada a travaillé sur plusieurs oeuvres de tout genre, mais pour ma part elle m’a surtout marqué pour ses tranches de vie ou drama. Sincèrement, il est quasi impossible que vous n’avez pas vu une seule des ses œuvres. Du coup, pour vous donner un avis je vais vous citer les plus marquantes :

Ano Hi Mita Hana no Namae wo Bokutachi wa Mada Shiranai.Fate/stay nightGosickHanasaku IrohaKuroshitsujiMobile Suit Gundam: Iron-Blooded OrphansNagi no AsukaraSakurasou no Pet na KanojoSelector Infected WIXOSSToradora!True TearsZetsuen no Tempest, etc.

Bon soyons honnête, Mari Okada est ma scénariste favorite. J’adore ce qu’elle fait, j’en pleure, j’en ris, j’en souris, je mange du Mari Okada chaque jour. Oui bon, dis comme ça c’est assez flippant je sais. Si vous cherchez quelque chose niveau tranche de vie qui peut chambouler votre vie, c’est elle qu’il faut voir. Certains ont pu remarquer que parmi cette liste il y’a quelques animes que j’ai déjà abordé dans mes précédentes chroniques.  Dans tous les cas, Mari Okada est la chouchou de plusieurs, surtout après Ano Hana. Cette demoiselle a créé la fin interdite.

Ah petite précision, elle est bien scénariste, mais ce n’est pas elle qui a créé toutes les histoires des animes que j’ai cités, quelques fois elle ne fait qu’adapter l’histoire, rajouter des éléments, en supprimer, etc.


Gen Urobuchi

Gen Urobuchi

Gen Urobuchi, Urobutcher, l’homme au scénario sanglant psychologiquement parlant (comment ça je viens d’inventer un terme ?), a eu 43 ans récemment et est le scénariste de plusieurs personnes qui sont fans de trucs sombres. En effet Gen aborde souvent des thèmes différents de la normale. Plusieurs le connaissent pour sa déconstruction du magical girl avec Madoka. Mais bon, au fur et à mesure qu’on regarde ses œuvres, on remarque que plusieurs éléments sont souvent présents. D’où la naissance du bingo Urobutcher.

Bingo Gen

Bon, sinon on peut parler rapidement de ses œuvres marquantes, donc voici la petite liste de titres que je trouve importants à citer :

Aldnoah.ZeroFate/ZeroMahou Shoujo Madoka★Magica, Psycho-PassRakuen Tsuihou: Expelled from ParadiseSuisei no Gargantia, etc.

Mais bon, notre cher Urobuchi n’a pas fait que des animes, il est aussi connu dans le domaine des Visual Novels, surtout pour Saya no Uta qui est très… voilà. Pour ceux qui veulent voir à quoi ça ressemble, bah cliquer ici. Bref, Urobutcher c’est pas toujours pour tout le monde, mais sachez que vous aurez rarement des univers mignon avec cet homme !


Naoki Urasawa

Naoki Urasawa

« Such a shame, because Johan was such a wonderful name. »

Naoki Urasawa, âgé de 56 ans (je viens de me rendre compte qu’ils sont en ordre de vieillesse) est surement un des mangakas les plus populaires au Japon et qui a créé la nouvelle génération de mangakas. Quand je dis créer, je veux dire que la plupart des mangakas d’aujourd’hui s’est inspiré de lui où a découvert cette passion à cause de lui. Ça doit être un des mangakas dont je connais le plus de choses inutiles grâce à plusieurs documentaires, mais bon.

Sa force ? Ses histoires. je ne connais personne qui dit trouver les histoires de Naoki inintéressantes, au contraire, elles sont surement les plus intéressantes à ce jour. Plusieurs le connaissent, mais je vais quand même vous citer quelques œuvres qui lui ont mérité pas mal de succès :

20th Century BoysBilly BatMonster ou encore Pluto.

Soyons sincère, il faut regarder au moins une des ces œuvres, personnellement je n’ai vu que Monster, mais je compte bien lire le reste, juste que le manque de temps est très présent chez moi. Bref, si vous cherchez quelque chose qui vous tient en haleine, c’est lui qu’il faut voir. Surtout lui.


 Merci de votre attention et désolé du retard, je tenterai d’en faire plus, le simple problème étant que c’est une année chargée pour moi…

Laisser un commentaire